Technologie et transformation

En 2011 Marc Andreessen annonçait que le logiciel allait manger tout le monde, une vision du créateur de Netscape que l’on retrouve dans son fond d’investissement.

Un des dirigeants de Fourpoints Investment, Benoit Flamant, explique bien dans cet article du Monde comment les innovations technologiques contournent les entreprises alors qu’il y a encore peu de temps elles seraient entrées dans leur système d’information comme une nouvelle solution.

Changements profonds dan le jeu des acteurs, les mentalités, les positionnements stratégiques, les capacités des différents territoires à suivre le mouvement, à défaut de l’anticiper ou d’être dans les premiers acteurs du mouvement.

Résistance vaine de quelques acteurs arc-boutés sur leur pré-carré actuel, les taxis.

Mouvements tectoniques inutiles mobilisant des énergies énormes pour finalement très peu d’innovation, le va et vient SNCF-RFF sur 15 ans pendant que se créaient Uber et Blablacar, pour finalement maintenant commencer à ouvrir des jeux de données SNCF afin de favoriser l’innovation de services avant qu’il ne soit trop tard.

Bref lisez ceci.

 

Publicités
Tagged with: ,
Publié dans Business, Transformation Numérique

Les vrais changements de la Transformation Numérique : #1

Dans sa toujours excellente étude sur les Intranets d’entreprise, Arctus signalait un développement de projets digitaux partant un peu dans toutes les directions sans avoir vraiment de stratégie directrice ni d’analyse préalable.

En même temps les projets digitaux correspondent dans ce document à des projets GED, portail, Intranet, et là on se dit que ce genre de projet, on en fait depuis quinze ans et on se demande finalement pourquoi on nous prend la tête à longueur d’article sur cette transformation qui est déjà en route depuis si longtemps; comme une sorte de révolution chez Apple, sauf qu’il n’y aurait pas grand chose de nouveau dans les dernières versions…
Pourtant des changements majeurs sont à l’oeuvre dans cette Transformation Digitale, ils sont principalement 3, et sont à l’œuvre à l’extérieur de l’entreprise comme à l’intérieur, peut-être que certains ne souhaitent pas les voir, ou font semblant de ne pas les voir.
Le premier et le plus important de tous me semble être l’évolution d’une approche par le produit à une approche  orientée usages et innovation d’usage ou de service. Le secteur de l’automobile est un bon exemple; traditionnellement, j’achète une voiture choisie par rapport à ses caractéristiques, ses performances, ses équipements etc… classique. Maintenant un faisceau de contraintes pèse sur ces choix, comme le malus (pseudo) écologique, les taxes changeant tous les deux ans pour les sociétés, l’interdiction de circuler prochainement dans Paris si véhicule diesel… et du coup mon besoin devient un besoin de mobilité automobile, plus de possession de voiture.
Plus précisément, j’attends de mon fournisseur de ce service un véhicule adapté à chacun de mes besoins (une petite citadine pour la semaine, une voiture plus fun pour le week-end, une plus spacieuse pour les déplacement en famille…), avec un coût adapté et une facilité d’accès au service.
On pourrait dire qu’avec une app sur mon smartphone je commande une voiture pour un temps donné, cette voiture arrive chez moi ou à proximité immédiate, je peux la rendre à différents points sans surcoût, avec si besoin des équipements spéciaux. On pourrait aussi imaginer qu’avec les technologies Google Car cette voiture arrivera sans chauffeur jusqu’à mon point de départ, que mon GPS sera prêt pour mon parcours demandé et proposera des services connectés à d’autres moyens de transport si besoin.
On voit bien le changement, mais pas encore le prestataire qui proposera le service : les constructeurs ? les concessionnaires automobiles ? un nouvel entrant qui proposera la solution et deviendra le point d’entrée contrôlant la relation client ? Est-ce que les constructeurs ne deviendront pas les hôteliers de Booking.com, perdant la clé de la relation client ? comment gérer une production planifiée dans ces conditions ? compliqué…
En tout cas c’est une bonne illustration de transformation digitale :
  1. achat d’un service et plus d’un produit
  2. pilotage de la relation client par le service et plus par le produit
  3. prise de contrôle par le client, c’est lui qui décide de quoi il a besoin, pas le fournisseur qui lui impose un produit.
Et pour ce cas les contraintes budgétaires et réglementaires vont aider à la transformation, car, comme le dit l’humoriste « tu dois acheter une voiture pour faire tourner les usines mais tu n’as plus le droit de t’en servir… »
Et pour finir, que deviennent les taxis dans tout çà??? grâce à d’autres apps ma voiture du jour pourra transporter des personnes ayant ce jour précis le même besoin de mobilité que moi…
Tagged with: , ,
Publié dans Transformation Numérique

Innovation collaborative

Microsoft a récemment ajouté Delve dans les environnements Office 365 pour entreprises, et c’est une réelle innovation; enfin, on sort de l’approche par application (Yammer, OneDrive, SharePoint, Exchange …) où toutes les personnes en collaboration classent de l’information au fil de l’eau, en fonction de leurs habitudes, de l’idée et de la contrainte du moment. Même le propriétaire de l’information finit par ne plus savoir où il l’a mise, et passe son temps à chercher dans chaque silo grâce au moteur de recherche associé à ce silo.

Maintenant les documents sur lesquels je travaille m’arrivent en une fois sur une page unique, associant les miens et ceux qui sont faits par les personnes avec lesquelles je travaille le plus souvent:

  • au lieu de chercher si une personne de mon entourage a ajouté le doc que j’attends, je le vois arriver sur ma page d’accueil Delve, avec le nom de l’auteur et l’endroit où il se trouve
  • je vais voir en une fois tous mes docs en cours, les reclasser par personne avec qui je travaille ou autre, les partager avec une autre personne, les modifier
  • si je ne les vois pas sur la page Delve, la recherche en haut à gauche est très puissante et va parcourir en quelques secondes tous les endroits où j’ai des droits, car évidemment ça respecte les droits d’accès fixés.

Plus besoin de parcourir tous mes sites pour retrouver ce que je cherche, j’accède tout de suite depuis un point unique et ce n’est pas une recherche statique, je peux travailler sur mes documents. Plus besoin de gérer des alertes par site ou par dossier.

Delve préfigure les nouveaux outils que Microsoft commence à sortir et qui vont réellement améliorer notre collaboration et nos manipulations quotidiennes de documents, notamment avec les Office Groups.

A suivre sur cette vidéo

Tagged with: , , , ,
Publié dans Business, Cloud, Collaboration, Delve, Office 365, Sharepoint, Transformation Numérique, Yammer

Transformation Digitale: Au bord de la crise de nerfs !

Bien d’accord avec la prise de position sur le matraquage numérique à propos de la transformation du même nom; heureusement (ou pas) ça laisse de marbre dans beaucoup d’entreprises où personne n’a lu l’excellent article sur les 5 positions du déni à propos de la susdite transformation…
Et merci pour l’extrait de Maité, ça fait du bien de rire un peu.
Et encore merci pour l’excellent article de Green SI

Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

A force de billets, d’interview, de conférences, tout le monde (ou presque) n’en peut plus !

crisedenerfLa pression imposée par des contingents d’articles, de points de vue et de tables rondes autour de la transformation digitale est presque insupportable !

Il n’est pas une journée sans qu’un expert, un gourou, un digital « jenesaisquoi », ne s’autorise à se poser en donneur de leçons des bonnes pratiques et des meilleurs résultats.

En fait, il est assez surprenant, parfois drôle, de lire des billets ou d’écouter certaines interviews qui ne portent pas autrement à conséquence si ce que le nombre les rend insupportable tant il est vrai que comme toujours dans le monde de la communication et encore plus dans le numérique, l’intensité du volume d’émission n’est pas représentatif de la qualité du message !

Aujourd’hui, nous somme entrés dans une phase ou la communication fait la « réclame » de la transformation digitale, ou…

Voir l’article original 249 mots de plus

Publié dans Uncategorized

Travail : êtes-vous plutôt analogique ou numérique ?

Encore un très bon article de notre ami suisse Claude Super. Je suis complètement d’accord sur cette approche de la maturité numérique…

Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

La transformation digitale des organisations est le sujet privilégié par les rédactions, les blogs et presque le commun des employés.
S’il est vrai que les entreprises ont fort à faire pour s’adapter à la réalité d’un monde numérique, qu’en est-il des collaborateurs ?

Humanity is the killer appEn effet, l’évolution d’une entreprise ne peut se faire sans son « équivalent » au niveau du quotidien de l’employé.

Hors depuis plusieurs années, on a pris pour argent comptant le fait que les employés avaient une « maturité numérique » réelle du simple fait qu’ils avaient, pour la plupart, adopté la tablette, les téléphones intelligents et les applications qu’ils utilisent au quotidien avec plaisir, voire parfois avec avidité.

Mais, la maturité numérique des individus (Y generation inclue) n’est pas celle qu’on aimerait croire et le succès des apps est, pour la plupart, dû à un business model largement basé sur la désintermédiation synonyme d’autonomie et d’économie…

Voir l’article original 310 mots de plus

Publié dans Uncategorized

Digital, e-mail et relation client

Un article récent dans Les Echos explique comment la Caisse d’Epargne cherche à améliorer le quotidien de sa relation client qui a vu passer en 2014 22 millions d’emails, avec une projection au triple dans les années à venir.

Conseillers et clients sont équipés de smartphones, on retrouve la nécessité d’un bon équipement numérique des collaborateurs pour répondre aux comportements et exigences numériques des clients. Et le suivi des emails prend de plus en plus de temps.

Je retrouve ainsi quelques récents mots d’un cadre de la Caisse d’Epargne ; en gros, il expliquait que dans les vingt dernières années il n’y avait pas eu beaucoup d’innovation dans le monde la banque (à part quelques unes finalement assez toxiques pour l’économie et la société) mais que depuis l’arrivée massive des smartphones il allait falloir se réveiller pour innover et développer des services nouveaux, un peu de la transformation Numérique, quelque part.

Deux très beaux projets pour optimiser :

  1. un système de lecture automatique des emails pour aider les conseillers à faire du tri (de la techno sémantique sans doute, on aime bien)
  2. un système de suivi de dossier permettant au client de suivre en ligne (un genre de BPM en entreprise étendue, on aime bien aussi).

Mais d’autres ont une solution radicale pour diminuer les flux d’emails avec les clients, c’est de refuser tout échange email, de ne proposer aucun suivi électronique et de tout faire par papier + téléphone avec attente de 15 minutes à chaque fois et des gens qui donnent tous des réponses différentes pour la même question; c’est ainsi qu’opère par exemple Financo qui gère en France les leasings pour Honda Moto, j’en ai fait l’amère expérience en Février 2014. Eux au moins n’ont pas de problèmes avec les emails des clients…

 

 

Tagged with: ,
Publié dans BPM, Business, Management, Transformation Numérique

[Transformation digitale] « il n’y aura pas d’expérience client sans expérience employé »

Suite à l’excellent Manifesto pour la Transformation Numérique, 3 questions posées par Claude super à l’auteur du Manifesto Bertrand Duperrin

Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

C’est la première fois que je vois une entreprise de langue française publier un « manifesto » !

Capture d’écran 2015-04-20 à 15.17.00Je trouve ce type d’initiative plutôt courageuse car elle inscrit d’emblée le publicateur dans le siècle, ce qui est rarement le cas des entreprises commerciales qui le plus souvent évitent d’exister de ce point de vue, c’est à dire en partageant publiquement son « credo« .

Et je la trouve intéressante car elle montre bien à quel point le monde numérique et perturbant tant pour les individus que pour les entreprises et qu’elle remet sur le devant de la scène les polymathes.

BERTRAND_DUPERRINIl y a dans ce manifeste les prémices d’une transformation digitale réussie et si chacun doit trouver son chemin, il n’empêche que la réalité est commune à beaucoup d’acteurs économiques.Pour mieux comprendre où nous en sommes, j’ai proposé trois questions à Bertrand Duperrin co-auteur de cette déclaration et surtout…

Voir l’article original 1 360 mots de plus

Tagged with: ,
Publié dans Transformation Numérique
Archives
Agenda des publications
août 2019
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031